Bienvenue sur le site
du Secteur de santé mentale de Saint Lô

50 G 04

histoire et projets du secteur

organigrammes des structures du secteur

coordonnées des structures du secteur

la vie du secteur

informations sur les associations du secteur

informez-vous sur l'association

visitez le site de l'association

informez-vous sur l'Association Calville

visiter le site du Groupement

informez-vous sur l'association Waaldè

informez-vous sur l'Association Harmonia-Bon Sauveur

informez-vous sur le CHS du Bon Sauveur de Saint Lô

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation du secteur

 

 


L'histoire du projet

Fondements de la restructuration du dispositif hospitalier

La réflexion sur la réorganisation du dispositif hospitalier du secteur repose sur les éléments suivant :

- l’analyse des besoins des patients, de leurs familles et, au-delà, de la population du secteur ;

- l’évolution des pratiques soignantes au sein du secteur ;

- l’évolution des relations avec l’ensemble du réseau, intra- et extra-hospitalier ;

- les orientations du 2ème Projet d’établissement ;

- les contraintes, croissantes, administratives, financières, légales et réglementaires ;

- l’instauration de la démarche-qualité au sein de l’établissement.

Cette réflexion, comme il est habituel de longue date au sein du secteur, a été organisée et conduite selon les principes de la psychothérapie institutionnelle. Le travail institutionnel vise à assurer la complémentarité, la cohérence et la cohésion des actions des divers acteurs et structures du secteur tout en préservant l’autonomie, les capacités d’initiative, l’identité et les spécificités de chacun et de chaque structure.

Dans ce cadre, les structures doivent évoluer et non les patients se plier à la structure. Elles doivent s’interroger, s’adapter et ont leur vie propre : les structures de soin ont aussi leur temps T0, où s’exprime leur raison d’être, et leur fin, quand leur vocation a cessé d’être, pour laisser la place à des structures plus pertinentes.
La visée idéale est celle d’un espace où les temps logiques du patient et de son environnement peuvent se déployer, dans le cadre de règles clairement repérées par tous, soignants et soignés, pour qu‘émergent, dans un lieu d’accueil par essence temporaire, ses positions subjectives et citoyennes.

Objectifs de la restructuration du dispositif hospitalier

- distinguer,de manière clairement repérable tant au sein du secteur qu’à l’extérieur de celui-ci, les fonctions :

> d’accueil, d’évaluation et d’orientation,

> de soins spécialisés,

> de soins contraints, délivrés sans le consentement du patient, quand ceux-ci sont cliniquement nécessaires,

> d’espace cadrant, pour des pathologies chroniques volontiers invalidantes.

- améliorer l’accueil des patients et de leur famille, participer à une destigmatisaton du soin psychiatrique et, au-delà, de l’institution psychiatrique ;

- améliorer l’individualisation des prises en charge 

- rééquilibrer l’organisation du secteur en prenant en compte le développement de l’activité extrahospitalière et, pour l’activité hospitalière, les nécessités de rééquilibrage interne entre les structures intra- et extra-hospitalières et les structures d’accueil à temps partiel ;

- participer à la mise en place de la parité entre le nombre de lits et le nombre de places au sein du CHS, parité demandée dans le Schéma Régional d’Organisation Sanitaire ;

- maintenir la dynamique institutionnelle ;

- préparer, dans les domaines où cela est possible, la mise en place d’activités intersectorielles et, plus largement, inter-établissements, qu’il s’agisse d’un développement, avec le Centre Hospitalier Général Mémorial, les maisons de retraite, ou de nouvelles relations avec d’autres établissements psychiatriques : des contacts ont d’ailleurs été pris dans ce sens ;

- poursuivre le développement du réseau et les actions de prévention qui risquent de constituer, à terme, un facteur limitant de l’activité de secteur. En effet, celle-ci ne peut éternellement croître si les moyens humains ne croissent pas en proportion.

©opyright 2002 : Secteur de Santé Mentale de Saint-Lô - Webdesign : Magicjul